Tout savoir sur la rentabilité d’un investissement immobilier

Une donnée peu évoquée lors d’un investissement immobilier est la rentabilité locative relative de l’opération. Le calcul du rendement se fait après prise connaissance de l’ensemble des loyers perçus sur cet investissement, le montant des fonds engagés ainsi que les charges.

La rentabilité totale d’un investissement s’obtient en revanche lorsque le bien est vendu. Pour cette raison, il n’est pas judicieux de parler de retour sur investissement lorsque vous achetez. Toutefois, vous pouvez calculer le rendement locatif pour mesurer la rentabilité de votre opération.

La première étape pour ce calcul est la prise de connaissance du cash-flow généré chaque année. Le cash-flow résulte de la division du revenu net d’imposition par la somme investie. Cela sert d’indicateur auprès de l’investisseur, qui lui permet de connaître ses revenus mensuels et annuels.

De manière générale, nous pouvons estimer qu’un bon rendement locatif pour un investissement se situe entre 5 et 10 %.

Quelques conseils

D’une manière générale, l’investissement locatif représente une formidable opportunité de devenir indépendant financièrement. En cas de bonnes opérations réalisées, les taux de rentabilité sont particulièrement attractifs et ces investissements immobiliers peuvent se coupler à des avantages fiscaux intéressants.

Si vous avez un projet d’investissement locatif en tête, n’hésitez pas à vous lancer de plain-pied dans ce type d’opération. Mais pour ne pas foncer tête baissée, quelques calculs s’imposent au préalable…

Rentabilité d’un investissement immobilier

Le cash-flow est l’élément qui permet à l’investisseur d’avoir une plus grande connaissance des rentrées et sorties financières chaque mois. Pour le connaître, il suffit simplement d’effectuer une soustraction des flux sortants par les flux entrants.

Dans une opération de cette envergure, le retour sur investissement permet d’évaluer la rentabilité de votre opération. Les éléments les plus importants à connaître pour cela sont les suivants :

  • Les recettes locatives
  • Les dépenses en lien avec la location
  • La valeur du bien immobilier

Le retour sur investissement se calcule de la manière suivante :

  • Loyers annuels – Dépenses annuelles / Coût d’achat du bien x 100

Un bon retour sur investissement se situe généralement entre 4 % et 6 %.

Le rendement locatif

Le rendement locatif est un indicateur fiable et pertinent dans le cadre d’un investissement immobilier. 2 dérivés de ce rendement s’offrent ainsi aux investisseurs.

 

Le rendement au comptant

Il y a d’abord le rendement au comptant. Il correspond à un indicateur qui sert à mesurer la rentabilité de la somme investie, en tentant compte de la globalité des sommes en jeu. Il se substitue à la différence entre revenus et dépenses locatives par le biais d’un cash-flow annuel avant impôts.

Le calcul du rendement comptant s’effectue ainsi de la manière qui suit :

  • Cash-Flow annuel avant impôts divisé par la somme totale investie x 100.

Le taux de capitalisation

Une autre forme de calcul de retour sur investissement concerne le taux de capitalisation. Il correspond au rendement comptant mais permet aussi d’évaluer la rentabilité d’un investissement locatif, peu importe la solution de financement employée.

Il correspond au lien effectué entre les recettes locatives perçues et la valeur du bien immobilier loué sur le marché. Il permet de faire une sélection des biens disponibles lorsque l’on souhaite réaliser un investissement.

Le calcul du taux de capitalisation est le suivant :

  • Revenus locatifs divisés par la valeur du bien x 100. Un bon taux de capitalisation se situe ainsi entre 4 % et 8 %.

Mon éligibilité Pinel en 30s

34 103 tests réalisés | 25 204 contribuables éligibles