Trouver un locataire sérieux pour votre bien immobilier

Le choix de votre locataire est un élément crucial dans votre stratégie d’investissement immobilier locatif. L’objectif est qu’il s’acquitte bel et bien de l’ensemble de ses loyers tous les mois. Cet élément est la principale crainte des propriétaires qui proposent leur bien immobilier à la location. Pour s’éviter les tracas liés à des impayés de loyers, quelques astuces pratiques existent.

Trouver le locataire idéal pour votre logement peut vite devenir une tâche complexe. Les 2 prérequis pour un séjour réussi sont le paiement du loyer sans manquements ainsi que le respect du mobilier à disposition. Si tout cela n’est pas totalement vérifiable en amont de la location, certains indices peuvent vous aider à aller dans la bonne direction et trouver un locataire solvable.

Qu’entend-on par solvabilité ?

La solvabilité d’un locataire s’évalue en fonction de ses revenus mensuels ainsi que sa capacité à s’acquitter du loyer qui lui est proposé, le taux d’effort. Ce dernier ne doit généralement pas dépasser les 30% des ressources de la personne afin qu’il puisse vivre convenablement tout en ayant la capacité de payer son loyer.

Les revenus mensuels correspondent généralement au salaire du locataire et éventuellement, à des aides sociales qu’il perçoit de l’État. Ils doivent lui permettre de payer son loyer et de subvenir à ses autres besoins essentiels tout le reste du mois.

Comment s’assurer de la solvabilité du locataire ?

Lorsque vous êtes contactés pour votre bien immobilier, vous pouvez effectuer une première sélection des candidats au préalable. En effet, il est de bon usage de demander certains documents qui attesteront du sérieux du locataire.

  • Un justificatif de domicile
  • Une copie de sa pièce d’identité
  • Une copie du contrat de travail et les derniers bulletins de salaire s’il est salarié
  • Les mêmes documents sont demandés pour le garant

Comment choisir son locataire ?

Une fois que votre locataire a délivré l’ensemble des pièces justificatives requises, d’autres éléments peuvent vous aider à faire votre sélection. Vous pouvez par exemple examiner son ancienneté professionnelle. Cet élément vous donnera un indice sur sa fiabilité et son sérieux au travail. Le fait d’être en CDI jouera également en sa faveur puisque cela vous garantira une certaine stabilité au niveau du paiement des loyers.

Les solutions pour se prémunir des impayés

Si malgré toutes ces précautions, vous craignez de faire face à des loyers impayés, des solutions existent pour s’en prémunir à l’avance. Le premier dispositif pour cela est la caution solidaire. Ce dernier contraint le locataire à fournir une personne garante du paiement du loyer, en cas de manquements. La caution solidaire oblige donc directement le garant lors du premier loyer impayé, afin de permettre au propriétaire d’obtenir réparation.

Un autre dispositif sécurisant correspond à la Garantie des Loyers Impayés (GLI). Celui-ci permet, contre une souscription financière, de se prémunir d’éventuels non-paiement de loyers du locataire. Les garanties offertes par la GLI sont vastes et varient en fonction de l’assureur et du type de contrat. Le locataire doit par la même occasion, respecter certains critères de solvabilité pour que les garanties soient activées.

Mon éligibilité Pinel en 30s

34 103 tests réalisés | 25 204 contribuables éligibles