Simulateur Plafond Pinel

Calculez gratuitement vos

Plafonds de

Loyer Pinel

Horloge

Moins de 30s

Loupe

Etude personnalisée

Enveloppe

Envoi instantané

L’éligibilité à la loi Pinel dépend du respect des plafonds de la loi Pinel : les plafonds de ressources et de loyer qui sont revalorisés chaque année. Le plafond de loyer Pinel est le montant maximum auquel le logement Pinel peut être loué.

Calcul des plafonds Pinel

19 178 tests réalisés

Calcul d’un Loyer Pinel en 2020

Cé appartement loi Pinel

Calcul du loyer Pinel, Comment faire ?

L’éligibilité à la loi Pinel dépend du respect des plafonds de la loi Pinel : les plafonds de ressources et de loyer qui sont revalorisés chaque année. Le plafond de loyer Pinel est le montant maximum auquel le logement Pinel peut être loué.

 

Pour calculer le loyer Pinel, plusieurs éléments doivent être pris en compte :

• le coefficient multiplicateur de zone
• le plafond de loyer de la zone où se situe le logement
• la surface habitable du logement

Quartier Zone Pinel

Simulation du loyer Pinel

Pour calculer un loyer en loi Pinel, on applique un Coefficient Multiplicateur = 0,7 + (19 / Surface Utile)

Note : le coefficient, arrondi à la décimale la plus proche, ne peut dépasser 1,2. S’il dépasse cette valeur, il faudra simplement utiliser la valeur 1,2 pour la suite du calcul.

Loyers Pinel : Barême du Coefficient Multiplicateur

Cé appartement loi Pinel
Zone Pinel Barême Loyer Pinel
Zone A 12.50 € / m2
Zone A Bis 16.83 € / m2
Zone B1 10.07 € / m2
Zone B2 8.75 € / m2

Loyers Pinel : Formule de Calcul

Barême Pinel x (0,7 + 19 / Surface Utile ) x Surface Utile

Exemple de calcul d’un plafond de loyer Pinel

Par exemple, pour un logement neuf :

• de 50 mètres carrés de surface habitable
• situé en zone A

Quartier Zone Pinel

Le plafond au mètre carré est de 12,50€ x (0,7 + 19/50) = 13,50 € /m2

 

Le loyer maximal possible est donc de 13,50 x 50 = 675 €

 

Les charges du logement que le propriétaire peut facturer au locataire ne sont pas comprises dans le calcul du loyer Pinel.

La surface utile du logement à prendre en compte dans le calcul d’un loyer Pinel

La surface à prendre en compte est la partie habitable du logement. Il s’agit de la surface à l’usage d’habitation dont la hauteur sous plafond est au moins égale à 1,80 m, plus la moitié des surfaces annexes, plafonnée à 8 m2.

 

Pour calculer la surface habitable totale, il faut enlever l’espace occupé par les murs, les cloisons, les embrasures de portes et de fenêtres, les marches et les cages d’escalier. Les surfaces annexes qui sont prise en compte dans le simulateur de loyer Pinel sont les balcons, les terrasses et les loggias.

 

Une terrasse ne faisant pas partie du logement mais dont le propriétaire a la jouissance exclusive peut également être considérée comme une surface annexe. En revanche, les garages, les parkings, les combles ou les caves ne rentrent pas en compte dans le calcul dans la surface habitable. Il en est de même pour les autres parties des locaux dont la hauteur est inférieure à 1,80 

Calcul des plafonds Pinel

19 178 tests réalisés

Veiller au bon rendement locatif

Pour être rentable, l’investissement en loi Pinel ne passe pas seulement par la défiscalisation. La location du logement permet de percevoir un revenu complémentaire et de rembourser son crédit. Pour cela, il est essentiel que le bien immobilier acquis possède un bon rendement locatif. Diviser les loyers perçus par le coup d’acquisition permet d’ainsi d’estimer le rendement locatif brut de son logement. 


Rendement locatif brut = (loyer mensuel x 12 x 100)/prix d’acquisition 


En soustrayant les charges aux loyers avant de diviser par le prix d’acquisition, on obtient ainsi le rendement locatif net. 


Rendement locatif net = (Loyers mensuels x 12 x 100 – taxe foncière – charges – frais de gestion) / Prix d’acquisition 


Pour calculer le loyer Pinel en lui-même, plusieurs éléments doivent être pris en compte. Tout d’abord la surface. Il faut calculer la surface habitable (hauteur sous plafond d’au moins 1m80). L’ensemble des caractéristiques de l’appartement doit être pris en compte. Présence d’une cave, d’un garage ou d’un grenier. Attention ces espaces ne rentrent pas dans la surface habitable. L’isolation les éventuels travaux réalisés ou encore la luminosité constituent des critères d’évaluation. 


L’emplacement de l’appartement joue également. Etage, adresse, quartier, environnement, proximité des transports en commun, commerces alentours… Autant éléments qui peuvent justifier d’avoir un loyer élevé. En prenant en compte tous ces critères, essayez d’estimer un montant approprié. En appliquant la formule de calcul de rendement locatif, vous saurez si votre loyer estimé sera rentable.