Actualités du Dispositif Pinel

Violences conjugales, logement : le gouvernement se mobilise

  • Le mercredi 27 novembre 2019, le ministre du Logement Julien Denormandie et la secrétaire d’État chargée de l’égalité Hommes-Femmes, Marlène Schiappa, se sont mobilisés contre les thématiques du Logement et des Violences Conjugales.Ils se sont rendus au centre d’hébergement d’urgence « Plurielles », situé dans le 9ème arrondissement Parisien. Il correspond à un lieu d’hébergement et d’accompagnement destiné aux femmes victimes de violences et qui souhaitent par exemple divorcer (lire aussi : loi Pinel et divorce)Ils en ont alors profité pour signer une charte ayant pour objectif d’offrir une meilleure harmonisation des services d’urgences, dans le but d’assureur plus rapidement un hébergement aux femmes qui subissent des violences. Sur son compte Twitter, Julien Denormandie précise : « Le Logement est une question essentielle dans la lutte contre #ViolencesConjugales avec la mobilisation de tous les acteurs en ce sens ». À noter que le centre d’hébergement d’urgence (CHU) Plurielles du Groupe SOS héberge plus d’une soixantaine de jeunes femmes entre 18 et 25 ans, victimes de violences. Au-delà d’un hébergement approprié, les femmes reçoivent aussi un accompagnement dans leurs démarches administratives (santé, droit, emploi, solution de relogement durable…).

    Création d’une charte pour le relogement des femmes victimes de violences

    Marlène Schiappa et Julien Denormandie ont conjointement signé une charge, dans l’optique d’une meilleure coordination du travail des deux plateformes principales :
    • La plateforme « Violences Femmes Info » (3919)
    • Le Samu Social (115)
    L’objectif de la démarche est d’orienter plus efficacement ces femmes vers des solutions de relogement. Lutte contre les violences conjugales

    Le Gouvernement priorise la lutte contre les violences faites aux femmes

    Tous les ans, plus de 200.000 femmes subissent des violences de la part de leur conjoint. C’est dans ce contexte que le Gouvernement a ouvert le Grenelle contre les violences conjugales en septembre 2019, en s’appuyant sur 3 piliers stratégiques :
    • Le traitement des violences en amont en améliorant l’éducation
    • Une assurance de haut degré de protection pour les victimes et leurs enfants
    • Un suivi des auteurs des violences
    Le Grenelle s’est clôturé ce lundi 25 novembre de 2019 par l’annonce de nouvelles mesures pour les femmes victimes de violences. Elles comprennent notamment :
    • La création de plus de 1000 places d’hébergement pour les femmes victimes de violences.
    • La création d’une plateforme de géolocalisation des places d’hébergement destinée aux forces de l’ordre, pour une amélioration du suivi des victimes.
    • Ouverture de la Garantie Locative Visale, destinée aux femmes victimes de violences qui souhaitent quitter leur domicile.

Mon éligibilité Pinel en 30s

34 103 tests réalisés | 25 204 contribuables éligibles